“Quand on est convaincu que quelqu’un se trompe, que cette personne refuse de discuter [...] on ne peut pas être tolérant. Liberté de pensée ne signifie pas liberté d’errer et de divaguer.” Antonio Gramsci

L'Humeur
  • franchise postale
  • 11 septembre 2011,
    par Guy Cure
  • La semaine dernière, j’ai croisé mon copain Jean-Claude qui revenait du bureau de poste, un colis sous le bras. il semblait de fort méchante humeur. Avant que j’aie eu le temps de lui demander ce qui n’allait pas, il a commencé à me raconter une (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • Baroin : ses amours...et ses emmerdes...
  • 11 septembre 2011,
    par Passy Connh
  • Baroin : ses amours La réaction du patron de nigloland dans Libération-Champagne et l’Est-éclair du 29 aout dernier est à brandir à toutes celles et (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2011 > Septembre > N1146 > Baroin : ses amours...et ses emmerdes...

Baroin : ses amours...et ses emmerdes...

dimanche 11 septembre 2011 , 183 : visites , par Passy Connh

Baroin : ses amours

La réaction du patron de nigloland dans Libération-Champagne et l’Est-éclair du 29 aout dernier est à brandir à toutes celles et ceux qui n’ont pas encore compris qui est qui en politique. Hérissé par l’augmentation de la TVA dans les parcs d’attractions, le PdG a lâché cette phrase qui en dit plus long qu’un programme électoral : « Si, cette mesure avait été prise par les socialistes, j’aurais trouvé ça de bonne guerre. Là, ce sont nos “frères” de droite qui nous font cocus ». Qu’il se rassure ! Ses frères de l’UMP on reçu le message et Baroin a obtempéré. L’augmentation de la TVA en question a été purement et simplement abandonnée. Un vrai pédagogue ce patron de niglo !

... et ses emmerdes

du côté des salariés de Sodimédical, il semble que l’on n’ait pas le même carnet d’adresse que les patrons du Medef. ils ont bien vu Baroin et Menuel mais c’était pour leur demander d’abandonner leur lutte et accepter de boucler leur entreprise. Voyez vous ça ! des élus de la République aux ordres des patrons-voyous. Certes, les salariés n’attendaient pas grand-chose des parlementaires de l’UMP, mais pour le coup ils auraient pu eux aussi se sentir “cocus”. Toujours est-il que les salariés de Sodimédical ont fini par gagner. Et leur victoire a pris une dimension nationale face aux caméras de télévisions. Peut-être le début des emmerdes pour Baroin.

P.-S.

La dépêche de l’Aube N1146

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|