“Les macronistes, ces personnes étranges qui veulent des contreparties aux aides sociales, mais qui distribuent sans condition des subventions aux grosses multinationales !" Ian BROSSAT

L'Humeur
  • ÇA VAUT PAS
  • 8 février 2019
  • Macron renoue avec la tradition du bon roi qui ne savait pas et s’enquiert des misères de son peuple. Dans une mise en scène sobre, qui met le héros en valeur, le spectacle est bien huilé et bénéficie d’une large diffusion. Au coeur de l’action et au (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 8 février 2019
  • « Choose France », choisissez la France. C’était le slogan du raout, récemment organisé à Versailles par Macron. Les grands patrons, comme autrefois les (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Février 2019 > La dépêche N° 1533 > En novembre dernier, au début du mouvement des Gilets Jaunes, le congrès de (...)

En novembre dernier, au début du mouvement des Gilets Jaunes, le congrès de la fédération du PCF de l’Aube avait adopté cette déclaration

vendredi 8 février 2019 , 261 : visites

Extraits : La colère des gens devant la baisse de leur pouvoir d’achat est compréhensible et légitime ; c’est pourquoi nous revendiquons depuis des années la hausse du Smic, des salaires, des retraites et des minimas sociaux. [...]

Dans l’Aube, comment faire pour ne pas utiliser sa voiture pour aller travailler devant la faiblesse des réseaux publics de transports en commun ? Beaucoup de ménages ont choisi pour des raisons économiques de s’installer à la campagne et ont besoin de deux voitures pour aller travailler. Il est important de donner du contenu progressiste à cette colère, de mettre en débat des solutions progressistes. C’est pourquoi nous voulons, avec les citoyens en colère, construire et faire avancer des propositions alternatives [...].

Il faut faire grandir un important mouvement populaire pour se faire entendre de ce gouvernement des riches qui n’a aucune ambition environnementale et sociale, et qui n’a d’autre objectif que d’accorder toujours plus de cadeaux aux actionnaires et aux plus fortunés. Nous formulons les propositions suivantes :

•Taxer le kérosène, qui ne l’est pas aujourd’hui.

•Taxer Total et ses 10 milliards de profits annuels.

•Agir fermement contre l’évasion fiscale qui représente une perte de 60 à 80 milliards €/an pour le budget de l’État.

•Cesser de fermer les petites lignes de train et ouvrir celles déjà sacrifiées.

•Diminuer la TVA à 5,5% sur et les voitures propres.

•Généraliser la gratuité des transports en commun et leur amélioration.

Troyes, le 17 novembre 2018

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|