“Priver un individu de ses droits fondamentaux, c’est d’abord le priver de la capacité du politique.” Hannah Arendtquet

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 24 mai 2019
  • Nos billets d’humeur feront ils bouger les lignes ? En tout cas, nos propres lignes bougent. Elles vibrent même. Bonheur ou colère, on reçoit les nouvelles gaies ou tristes par les yeux et les oreilles. On juge, on pèse, on jette, on garde. Notre (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 24 mai 2019
  • Le dico 2020 « up-to-date », pour faire regimber les francolâtres de la « langue de Molière », le dico 2020 mis à jour donc est sorti cette semaine. Il (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Mai 2019 > La dépêche N° 1548 > Une approche sociale de la transition écologique

Une approche sociale de la transition écologique

vendredi 24 mai 2019 , 236 : visites , par LDA

Réduire la facture des locataires en agissant pour l’environnement

—L’habitat social est le premier facteur de la réduction du pouvoir d’achat des ménages. Les logements sont, quant à eux, par leurs énergies résiduelles, responsables du réchauffement climatique à hauteur de 16,5%. Permettre la transition énergétique des logements et construire de nouveaux logements basse consommation, c’est réduire la facture du locataire et agir en faveur de l’environnement. Les communistes proposent un grand plan pour la rénovation énergétique des logements avec des objectifs par territoires, en concertation avec eux.

Développer les transports en commun, les rendre accessibles à tous

—Depuis toujours, les communistes défendent l’idée de développer les transports en commun et de les rendre accessibles à tous. Seulement 14 voix ont manqué à l’assemblée européenne pour empêcher de livrer la SNCF et ses usagers au marché. Depuis, les guichets se ferment, des arrêts sont supprimés et c’est le parcours du combattant pour se "dépatouiller" des différentes tarifications avant de se procurer un billet. Démonstration est faite que le libéralisme qui consiste à créer des situations concurrentielles dans tous les domaines va à l’encontre du progrès écologique. Nous proposons un plan pour le développement du multi-modal, le doublement de la part du fret ferroviaire, et le développement du fret fluvial.

Une nouvelle ambition sanitaire

—Les scandales sanitaires (diésel, amiante, glyphosate...) révèlent les aberrations et conséquences du tout marché. Nous proposons : ’ Le doublement des effectifs et moyens de l’Agence européenne des produits chimiques, et l’embauche dans chacun des états membres de personnels consacrés au contrôle des lieux de travail et des produits mis sur le marché. L’enclenchement de la procédure de gestion des risques pour les substances présumées être perturbateurs endocriniens ou cancérogènes.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|