“Priver un individu de ses droits fondamentaux, c’est d’abord le priver de la capacité du politique.” Hannah Arendtquet

L'Humeur
  • perdue de vue
  • 31 mai 2019
  • Qu’est devenue Mme Sharbatly ? Cette riche Saoudienne a été interpelée et placée en garde à vue le 18 avril ; son comportement à l’égard de son personnel de maison avait fait scandale. Mme Sharbatly ignorait qu’on n’importe pas des femmes de ménages (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 31 mai 2019
  • Nous sommes, nous a dit le pouvoir, irradiés aux “fake news”. Pouvoir mythomane avec “l’attaque” d’un hôpital à Paris et “l’agression” du personnel (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Mai 2019 > LA DEPECHE N° 1549 > Élections européennes

Élections européennes

“il convient maintenant de travailler au rassemblement”

vendredi 31 mai 2019 , 163 : visites

Après les résultats du vote pour les élections européennes, Ian Brossat et Fabien Roussel se sont exprimés. Pour l’un et l’autre, si l’objectif n’a pas encore été atteint après une belle campagne, des graines ont été semées “pour reconstruire une gauche digne de ce nom en France”. Dans cet esprit, le PCF lance “un appel solennel à l’ensemble des forces de gauche et à tous nos concitoyens”.

“C’est une belle campagne qui s’achève, après douze ans d’absence à une élection nationale. C’est une campagne que nous avons voulue sincère, combative, fidèle aux combats et aux valeurs de la gauche. En dépit de nos efforts, il arrive que la marche soit parfois trop haute pour être franchie du premier coup. [...] Nous n’atteignons pas encore nos objectifs.

Première leçon :

L’extrême-droite arrive en tête de ce scrutin. Rappelons-nous, il y a encore 10 ans, la liste du Front National ne dépassait pas les 6%. Le score d’aujourd’hui est le résultat d’un pari perdu, un pari forcément perdant et dramatique pour notre pays. Cette stratégie, c’est celle d’Emmanuel Macron, qui impose aux Français ce face-à-face avec Marine Le Pen pour assurer sa survie politique. Non, ce n’est pas un duel, comme on cherche à nous le faire croire, c’est un duo : un duo imposé par les deux camps, un duo mortifère pour notre pays et pour la démocratie. À force de jouer avec le feu, Macron s’est brûlé.

Deuxième leçon :

La gauche a également sa part de responsabilités. Je prends ma part de responsabilité, il ne s’agit pas de se dédouaner. [...] La gauche est affaiblie, tout est à reconstruire. J’ai l’intime conviction que l’avenir passe par l’humilité, le travail collectif, le respect mutuel, le refus de la tentation hégémonique. Écoutons-nous, respectons-nous, travaillons ensemble. Cette gauche, cette gauche que nous devons reconstruire, que nous allons reconstruire, doit placer au coeur de son projet la justice sociale et l’urgence écologique. Et soyons clairs : cette reconquête des coeurs et des esprits ne sera possible que dans la rupture avec le libéralisme. Reconstruire une gauche digne de ce nom en France, c’est à cet objectif que le Parti Communiste doit consacrer tous ses efforts, dans les semaines et dans les mois à venir…”

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|