“L’intelligence défend la paix. L’intelligence a horreur de la guerre.” Paul Vaillant-Couturier

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 20 septembre 2019
  • Le succès d’« un jour, une église » ne se dément pas. Un appétit culturel et un passe-temps bien sûr, mais pas seulement. Quand le futur apparait de plus en plus incertain et que les utopies sont brisées, le passé offre un refuge. Et notre époque est (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 20 septembre 2019
  • Les pouvoirs n’aiment pas les fêtes populaires qu’ils ne contrôlent pas, qu’ils n’organisent pas, qu’ils ne policent pas. Ils organisent leurs “messes” (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > SEPTEMBRE 2019 > N° 1565 > le pcf fait cinq propositions

le pcf fait cinq propositions

vendredi 20 septembre 2019 , 267 : visites , par LDA

Dans son intervention, le secrétaire national du PCF a fait cinq propositions en faveur du pouvoir d’achat et pour le climat.

«  Nous faisons 5 propositions pour montrer que notre pays peut croire en des jours heureux, ayons de l’ambition », a lancé le numéro un du PCF.

1 En priorité, il a rappelé que la France devait « se libérer et se délivrer du capitalisme et de la dictature de l’argent », et demandé « une vraie réforme des retraites ». Citant les réformes Balladur, Fillon, Touraine, Macron : « 30 ans que ça dure ! Réforme Balladur : travailler plus. Réforme Fillon : travailler plus. Réforme Touraine : travailler plus. Réforme Macron : travailler plus ! Et au final, c’est gagner moins ! ». Mais «  un autre chemin est possible. Il faut faire cotiser tous les revenus, les financiers, les rentiers. [...] Leurs revenus en 2018 se sont élevés à 298,8 milliards d’euros, mais ils cotisent zéro euro ! Voilà un régime spécial qu’il faut supprimer  », a-t-il assuré. « Stop aux régimes spéciaux de la finance » : taxer financiers et rentiers comme tous les autres salariés, permettrait de lever 30 milliards d’euros, a-t-il ajouté. «  Nous voulons 1 500 euros au minimum et la retraite à 60 ans pour tout le monde. »

2ème proposition : puisque « les revenus des 500 plus grosses fortunes de France sont passées, de 2017 à 2019, de 570 milliards à 700 milliards d’euros - c’est ça la politique du président des riches ! - nous voulons aussi une augmentation de 22% des salaires et des pensions du public et du privé ».

3ème proposition : l’instauration d’une « vraie politique de l’emploi  », pour « éradiquer chômage et pauvreté  » et la mise en oeuvre d’une « nouvelle ère d’industrialisation de notre pays. Nous proposons un plan de reconquête industrielle avec la création d’un million d’emplois, avec une industrie du XXIème siècle, qui innove, qui n’exploite plus les salariés et la nature, qui garantit l’égalité femmes-hommes, qui valorise le travail et chacun d’entre nous pour ses compétences et pas pour les dividendes  ! ».

4ème proposition  : «  Nous voulons une empreinte carbone nulle en 2040 », a aussi affirmé le secrétaire national du PCF, suggérant d’aller chercher les financements nécessaires « dans les paradis fiscaux et à la Banque centrale européenne  ». Enfin, il faut s’attaquer « aux logiques marchandes et aux traités de libre-échange », réaffirmant l’opposition des parlementaires PCF aux traités Mercosur et Ceta, qui sont « dangereux pour la santé, l’agriculture et la planète ».

5ème proposition  : « Nous proposons que la France, membre permanent du Conseil de sécurité, mette à l’ordre du jour de l’ONU une grande conférence sur la fiscalité mondiale, comme cela a été fait pour le climat. Oui, il faut combattre, à l’échelle du monde, le fléau de la fraude et de l’évasion fiscale. » Paix et désarmement également : «  nous demandons que la France appelle au désarmement nucléaire des neufs puissances nucléaires, dont notre pays ! [...] Nous voulons sortir de l’OTAN et nous voulons sortir de l’arme nucléaire et au plus vite ! C’est bon pour la paix, c’est bon pour l’être humain et pour la planète ! »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|