Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

L'Humeur
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 27 septembre 2019
  • Un dessinateur, Marc Large, a illustré les Journées du Patrimoine. Pas celles du week-end dernier, non. Celles que nos enfants ou petits-enfants vivront dans l’avenir vers lequel nous galopons à bride abattue : « véritable morceau de glace du pôle (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > SEPTEMBRE 2019 > N° 1566 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

coïncidence

vendredi 27 septembre 2019 , 22 : visites

Un dessinateur, Marc Large, a illustré les Journées du Patrimoine. Pas celles du week-end dernier, non. Celles que nos enfants ou petits-enfants vivront dans l’avenir vers lequel nous galopons à bride abattue : « véritable morceau de glace du pôle nord  ».

« Y’a pas [encore] le feu au lac », pourraient dire les Suisses. Si ce n’est qu’en majorité ils ne le disent pas, Mais on pourrait croire, en revanche, que les dirigeants du monde sont natifs de la confédération d’outre-Léman. Quelques larmes de crocodiles et une poignée de piécettes, aussi chichement distribuées que moralisatrices, à la sortie de grand’messes. Et hop ! « Roulez tambours pour ceux qui meurent chaque jour, pour ceux qui pleurent dans les faubourgs...  », comme chantait Edith Piaf.

Face à tous ces tartuffes, on se plairait à souhaiter, comme ce fût le cas il y a des millions d’années, une collision de deux astéroïdes dont les poussières cosmiques auraient provoqué un refroidissement climatique. La main de dieu, en quelque sorte, qui leur collerait une torgnole. Mais non. Car ce serait, pour eux, l’occasion de dire : « ben vous voyez qu’on a eu raison d’attendre !  » Et de continuer derechef leur mic-mac.

« Ni dieu, ni césar, ni tribun... ». Les mobilisations pour le climat ont pris une ampleur mondiale car les efforts doivent être partagés et produits par tous. En même temps. Mais on sent aussi qu’émerge avec force la prise de conscience - et la revendication - qu’on ne peut aboutir qu’à peau de chagrin sans changer de système. Pour s’en convaincre, il suffit de consulter les données disponibles. La racine du mal se situe à partir du milieu du XIXème siècle. Pile poil au moment du « décollage  » (“rise up” disent les jargoneux) du capitalisme. Coïncidence ?

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|