“Si l’argent, vient au monde avec une tache naturelle de sang sur la joue, le capital naît dégouttant de sang et de boue des pieds à la tête.” Karl MARX

L'Humeur
  • TOUT EST POLITIQUE
  • 21 novembre 2019,
    par Malicette
  • L’UpopAube a invité M. Cicolella, un chimiste toxicologue, président du Réseau Environnement Santé, qui dénonça tout ce que le monde moderne a semé sur sa route pour empoisonner les gens en perturbant nos endocrines, ces bonnes petites distributrices de (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 21 novembre 2019
  • Adolphe Thiers a fait oeuvre préventive en massacrant les Communards, sinon « nous aurions eu Lénine maire de Paris... et président de la République (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > NOVEMBRE 2019 > N°1574 > TOUT EST POLITIQUE

TOUT EST POLITIQUE

jeudi 21 novembre 2019 , 24 : visites , par Malicette

L’UpopAube a invité M. Cicolella, un chimiste toxicologue, président du Réseau Environnement Santé, qui dénonça tout ce que le monde moderne a semé sur sa route pour empoisonner les gens en perturbant nos endocrines, ces bonnes petites distributrices de bonheur intime et hormonal quand elles fonctionnent bien.

Une dame dans la salle s’étonnait : «  Aux siècles précédents, la nature nous a balancé virus et microbes. Nous leur avons mené une guerre sans merci et les avons à peu près vaincus. Aujourd’hui, c’est nous-mêmes qui fabriquons nos propres poisons. On marche sur la tête !  »

Le magazine Biocontact, lui, s’interrogeait dernièrement sur la perte accélérée des variétés fruitières. De 5 000, présentes autrefois dans les vergers, il n’y en a plus de dix sur les étals des grandes surfaces. La biodiversité fout le camp ? Pourquoi ?

Sur Inter, on traitait l’autre jour de la souffrance animale. Un auditeur exaspéré par les simagrées de certains défenseurs, jeta son pavé au milieu des apitoiements charitables en disant que le problème principal résidait dans le fonctionnement du capitalisme qui, pour la première fois au monde, avait inventé l’élevage des poulets en batterie, les fermes à mille vaches ou les abattoirs soumis à la rentabilité.

Trois cas parmi tant d’autres qui montrent comment, par le biais de la course effrénée au profit, le capitalisme engendre toutes ces misères, alors que le degré de développement où sont parvenues science et technique, permettrait de faire vivre dignement toute la société. Il faudrait retrouver le bon mode d’emploi.

 

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|