“ Je suis de la couleur de ceux qu’on persécute “ Lamartine

L'Humeur
  • STUPEUR ET TREMBLEMENTS
  • 22 mai 2020
  • Le 13 mai E. Macron est « ému » : un fleuron de l’industrie française, Sanofi, servira les USA en premier s’il trouve un vaccin contre le coronavirus. Pourquoi ? Parce que les actionnaires institutionnels étrangers et en particulier américains ont pris (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 22 mai 2020
  • « La guerre est une épopée pour les nigauds qui croient qu’une médaille vaut la vie », nous dit l’écrivain Yasmina Khadra. Les soignants, n’étant pour (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > MAI 2020 > N° 1600 > Municipales 2020

Municipales 2020

LA PATATE CHAUDE DU SECOND TOUR

vendredi 22 mai 2020 , 148 : visites , par LDA

Le Conseil scientifique Covid-19 a rendu public, lundi 18 mai, son rapport et ne se dit « pas opposé » à la tenue du second tour des élections municipales au mois de juin.

Le scrutin du premier tour, le 15 mars, avait donné lieu à de multiples passes d’armes sur le bien-fondé de la décision gouvernementale ; il en est de même pour la date du second tour des élections municipales. Et si quasiment tous les acteurs concernés sont favorables à un vote avant fin juin, à commencer par les associations d’élus, personne n’est prêt à en endosser la responsabilité. Avec en toile de fond une contrainte majeure : si ce second tour ne se tient pas avant fin juin, il faudra tout annuler et, pour 16,5 millions de Français, revoter deux fois dans les 4 897 communes, arrondissements et secteurs concernés.

Le PCF 3ème force politique à l’issue du 1er tour

A noter qu’à l’issue de ce 1er tour et selon un décompte effectué par la newsletter politique de Libération (voir le tableau ci-dessus), 1072 conseillers municipaux communistes ont été élus lors de ce scrutin contre 268 “ayant exclusivement l’étiquette LREM”. Ce même tableau fait apparaître que le PCF se positionne derrière LR et le PS comme 3ème force politique du pays loin devant le RN.

Édouard Philippe a reçu la semaine dernière les représentants des partis politiques afin de tenter de trouver un consensus sur la date qui pourrait être le 28 juin.

Mais davantage que le scrutin, c’est la campagne électorale qui peut poser problème en termes sanitaires, comme pour le premier tour de mars, du reste, dont une étude tend à montrer que le vote en lui-même n’avait pas eu d’incidence sur le développement de l’épidémie. Le Conseil scientifique écrit ainsi que «  même si elle est limitée par de strictes mesures sanitaires et qu’elle bénéficie d’un sens élevé des responsabilités des candidats et de leurs équipes  », inévitablement, une campagne est l’occasion de multiplier les « contacts sociaux, voire physiques ».

La démocratie dernière à être déconfinée

La ministre des Collectivités locales, Jacqueline Gourault, a déclaré qu’elle était favorable à un vote avant l’été, car « il faut aller au bout de cette élection, faire le second tour et passer à autre chose ». Mais le gouvernement, lui non plus, ne veut pas endosser seul la responsabilité de la décision. Le Parlement sera à son tour consulté lors d’un débat, après les avis rendus par les associations d’élus et les partis politiques : de quoi rendre collective la décision.

Ian Brossat, le porte-parole du PCF, considère que «  si le gouvernement décide de tenir ce second tour, il faudra faire preuve d’une grande prudence, mais qu’on ne peut imaginer que la démocratie soit la dernière à être déconfinée ».

Du côté de la droite et desdites associations, on préfère renvoyer la balle dans le seul camp gouvernemental, à l’instar de Gérard Larcher. Le président du Sénat estime que « c’est à l’exécutif de décider  ».

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|