« Pour devenir centenaire, il faut commencer jeune » Woody Allen

L'Humeur
  • ENSEIGNANT
  • 22 octobre 2020
  • Le meurtre horrible de Samuel PATY est le meurtre de la raison, de la liberté de conscience, de la transmission des valeurs républicaines, celles des Lumières comme l’a dit notre élue Anna Zajac à la presse dimanche dernier. Nous sommes très (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > OCTOBRE 2020 > N° 1622 > LA BOLIVIE RENOUE AVEC LA DÉMOCRATIE

LA BOLIVIE RENOUE AVEC LA DÉMOCRATIE

L’INTERNATIONAL

jeudi 22 octobre 2020 , 236 : visites

Dimanche 18 octobre, à l’issue d’un vote sous étroite surveillance des policiers et des militaires, les Boliviens ont donné une large victoire au Mouvement vers le socialisme. Luis Arce, son candidat à la présidentielle, dépasse les 50 % dès le premier tour.

Les candidats du Mouvement vers le socialisme (MAS) Luis Arce et David Choquehuanca seront donc les prochains président et vice- président de l’État plurinational de Bolivie. C’est un résultat ample, clair, sans contestation possible. Tard dans la nuit de dimanche à lundi, Luis Arce, le candidat du MAS, a revendiqué la victoire au premier tour de l’élection présidentielle en Bolivie. Succès aussitôt reconnu, 363 jours après le coup d’État, par l’autoproclamée présidente par intérim Jeanine Añez, marionnette des putschistes.

Dans la dernière ligne droite, les putschistes ont abattu leurs ultimes cartes « Maintenant que les résultats sont connus, nous voulons remercier le peuple bolivien, remercier tous nos militants. Nous avons passé un cap important, nous avons récupéré la démocratie et l’espoir », s’est réjoui le nouveau président socialiste, qui, selon les premières estimations, l’emporte largement, avec plus de 52 % des voix, contre 31,5 % à son adversaire de droite Carlos Mesa. Dans la dernière ligne droite, les putschistes ont abattu leurs ultimes cartes : pressions, menaces, intimidations, visant jusqu’à certains observateurs étrangers dûment accrédités par le Tribunal suprême électoral. Malgré la répression et les menaces constantes depuis le coup d’État et jusqu’à la veille du scrutin, le peuple bolivien s’est massivement exprimé pour manifester son exigence d’un retour à la démocratie, à l’indépendance et au progrès social. Il a ainsi démontré, s’il en était encore besoin, le caractère profondément anti-démocratique, anti- populaire et minoritaire du coup d’État et des politiques menées par le «  gouvernement intérimaire » qui en a résulté. L’enjeu prioritaire désormais est le respect des résultats par l’opposition et ses secteurs les plus réactionnaires, ainsi que par les acteurs extérieurs.

Une sombre page se tourne en Bolivie.

Dimanche soir, Luis Arce s’est dit décidé à «  gouverner pour tous les Boliviens », à «  construire l’unité du pays  », à «  relever l’économie ». «  Nous allons reconduire notre processus de changement, sans haine, en apprenant de nos erreurs et en les surmontant », a-t-il assuré. Avec la certitude qu’une sombre page se tourne en Bolivie.

Les autorités françaises se doivent d’être, cette fois, à la hauteur de la situation, en soutenant le processus de rétablissement de la démocratie en Bolivie. Elles ne sauraient ainsi en aucun cas reproduire l’attitude de suivisme des États-Unis et de soutien à la déstabilisation qui fut la leur l’année dernière. Le peuple bolivien en a payé un prix bien trop élevé.

Le Parti communiste français (PCF) salue chaleureusement la victoire de Luis Arce, étape fondamentale dans le retour de la démocratie et du progrès social en Bolivie. Il se tient aux côtés du peuple bolivien et de toutes les forces démocratiques du pays face aux défis à venir.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|